Les critiques de SandRock : Sword Art Online – Ordinal Scale

À la base, Sword Art Online est un light novel, toujours en cours de publication, scénarisé par Reki Kawahara et illustré par abec. En France, ce dernier est publié par Ofelbe édition. La licence compte à ce jour deux saisons en animé et un téléfilm diffusé chez nous par Wakanim et All The Anime. En 2017, le film Sword Art Online – Ordinal Scale est produit par A-1 PICTURES INC. et basé sur une histoire inédite et originale. Ce dernier fut distribué en France par Eurozoom et All The Anime.

Sword Art Online – Ordinal Scale
© A-1 PICTURES INC./ Eurozoom – All The Anime

En l’an 2026, deux ans après avoir été libérés de S.A.O, Kazuto et ses amis survivants profitent enfin de jours paisibles. Récemment, la réalité augmentée est devenue possible grâce à l’Augma, et avec cette mode vient son lot de modifications du quotidien. Un nouveau jeu émerge « Ordinal Scale » qui devient rapidement si populaire que la réalité virtuelle s’en trouve délaissée. Kazuto, de nature peu athlétique, ne semble pas motivé par la réalité augmentée, mais c’est alors que d’anciens boss de S.A.O font leur apparition… Et d’autres fantômes du passé menacent de ressurgir…

Staff

  • Studios d’animation :A-1 Pictures
  • Réalisateur : Tomohiko ITÔ
  • Création originale : Reki Kawahara
  • Scénariste : Tomohiko ITÔ
  • Chara-Design : Shingo ADACHI
  • Musiques : Yuki KAJIURA
  • Nombres d’épisode : 1
  • Durée du film : 120 min
  • Année de production : 2017
  • Licencié en France : Eurozoom – All The Anime
  • Première diffusion en France : 18 février 2017

Trailer

Verdict

Faisant partie de la fer de lance des films d’animation japonais en 2017 en compagnie de Hirume Hime, Dans un recoin de ce monde, Lou et l’ile des sirènes et Your Name, il est normal de s’attarder sur Sword Art Online – Ordinal Scale, une des têtes d’affiche de cette fournée.

Voici mon avis sur ce dernier :

  • Une VF correcte même si on peut remarquer des changements de doubleurs et doubleuses sur certains personnages comme Sinon et Klein.
  • Un bon divertissement sans plus.
  • Un film purement fanservice pour les fans de la licence avec notamment la scène du combat final regroupant certains des protagonistes des quatre arcs déjà adaptés en animé : Aincrad, ALfheim Online, Gun Gun Online et Mother’s Rosario
  • À noter, la sublime bande son orchestrée par Yuki Kajiura (Noir, Puella Magi Madoka Magica, The Garden of Sinners,…) dont le travail est facilement reconnaissable.

Si vous êtes un fan inconditionnel de la licence Sword Art Online, ce film est un incontournable. Si vous ne faîtes pas partie de cette catégorie, le film vaut ce qu’il vaut, un divertissement de bonne facture sans plus à voir un soir si vous manquez de choses à visionner.

Lien utile

Film : Anime Store

Bon visionnage

[Source : Ici]

Comments

commentaires