Les critiques de SandRock : Saga To Love

Une princesse-extraterrestre tombée du ciel va faire de la vie de Rito Yuki un enfer pour le meilleur et pour le pire ! À la base, To Love Trouble et Darkness sont tous deux des mangas illustrés par Kentarô YABUKI et scénarisés par Saki HASEMI. To Love Trouble a été publié dans le magazine Weekly Shônen Jump et To Love Darkness dans le Jump Square.

Ces deux titres ont été publiés en France chez Delcourt/Tonkam. Comme tous mangas à succès, ils connurent des adaptations animés et des OVA :

  • To Love-Ru: Trouble en 2008 par Xebec
  • Motto To Love-Ru: Trouble en 2010 par Xebec
  • To Love-Ru: Trouble – Darkness (saison 1) en 2012 par Xebec
  • To Love-Ru: Trouble – Darkness (saison 2) en 2015 par Xebec
To Love Trouble © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha – Tonkam

Alors que Rito avait enfin trouvé le courage de déclarer sa flamme à Haruna, la plus jolie fille du lycée, Lala – une extraterrestre en fuite qu’il a sauvé la veille – se méprend sur ses paroles et décide de l’épouser ! Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Rito découvre que Lala – princesse de son état – est courtisée par toute la galaxie. Il peut donc s’attendre à ce que de nombreux prétendants viennent tenter d’éliminer le gêneur qu’il est devenu !

To Love Darkness © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha – Delcourt/Tonkam

Le fiasco de la déclaration d’amour de Rito n’en est peut-être pas un finalement… Car lorsque Lala explique à Momo qu’elle veut que Rito l’épouse tout en épousant Haruna, sa petite soeur à une révélation. Elle doit aider Rito à devenir un homme et à se constituer un harem digne du souverain de Deviluke !

  • Titres : To Love Trouble et To Love Darkness 
  • Genre : Shonen
  • Catégories :   Amour & Romance, Comédie, Ecchi, Harem
  • Public  : Public averti
  • Dessinateur : Kentarô YABUKI
  • Scénaristes : Saki HASEMI
  • Date de parution japonaise : 2006 pour To Love Trouble et 2011 pour To Love Darkness 
  • Date de parution française : 2008 pour To Love Trouble et 2012 pour To Love Darkness 
  • Statut : Terminé
  • Nombre de tome total : 18 pour chaque titre

Avis

Je conçois que la saga To Love est loin d’être un must en matière de manga.

Cependant, il contentera largement les fans d’ecchi et de school-life, ou des lecteurs recherchant un titre pour tuer le temps et sans prise de tête. On constate, malheureusement, que ce titre n’est pas épargné par les clichés inhérents à ce genre.

Un autre défaut de ce dernier est la différence de degré d’ecchi. Dans Trouble, l’ecchi est assez soft et assez bien dosé. Cependant, ce n’est pas le cas dans l’arc Darkness où ce dernier frôle avec certaines limites notamment avec le Hentaï.

Le scénario ne casse pas quatre pattes à un canard :

– Dans l’arc Trouble, le duo Rito-Lala est mis en valeur à travers les aléas du quotidien.

To Love Trouble © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha – Tonkam
To Love Trouble © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha – Tonkam

– Dans l’arc Darkness, ce dernier est essentiellement centré sur les personnages de Momo et Ombre. Ces dernières se « dévoilent » sous un autre jour au contact de Rito. De plus, on apprend un peu plus sur le passé de la petite Ombre, on voit enfin la mère de Lala, Nana et Momo et l’étalage de la puissance du père.

Le dessinateur Kentarô YABUKI s’en donne à cœur joie pour « mettre en valeur » la gente féminine.

To Love Darkness © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha – Delcourt/Tonkam

Ce dernier gratifie son manga de pas mal de clin d’œil à son manga Black Cat. Ce dernier a été publié en France, chez Glénat et l’adaptation animée était sortie chez Kazé.

Black Cat © Kentarô YABUKI/ Shūeisha – Glénat
Black Cat © Gonzo – Kazé

 

Au final, la saga To Love est un manga à lire si vous voulez vous détendre et uniquement si l’ecchi ne vous rebute pas. Cependant, je trouve personnellement, que l’arc Darkness nuit un peu à la saga To Love dans le sens où cette dernière aurait dû se terminer avec Trouble et une fin classique se passant plusieurs années après. Le problème, avec ce spin-off, est que l’overdose de fan-service passe le scénario vraiment au second plan, contrairement à Trouble.

Cela n’empêche pas aux fans de la franchise de passer d’agréables moments de lecture. Malheureusement, beaucoup comparent injustement le travail de Kentarô YABUKI sur cette saga avec son oeuvre Black Cat alors que ce dernier est seulement illustrateur sur To Love. Je ne vois pas de mal à ce qu’un mangaka change de registre de façon radical au lieu de se contenter d’un seul.

Selon les dires du scénariste Saki HASEMI dans les dernières pages du manga, l’arc Darkness ne serait pas la fin définitive de la saga To Love. Donc, affaire à suivre.

Pour les fans, de nombreux artbooks japonais sont sortis ; en voici des exemples :

To Love Ru: Darkness Art Book Harem Gold (Collector’s Edition Comics) © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha
To LOVE-Ru Darkness Artbook Venus (Collector’s Edition Comics) © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha
To Love-Ru » Series 10th Anniversary Book Chronicle w/ Anime DVD © Kentarô YABUKI – Saki HASEMI / Shūeisha

Bonne lecture !

[Sources : Ici et Ici]

Comments

commentaires