Les critiques de SandRock : My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected

« L’insouciance de la jeunesse est-elle une imposture ? » Enfin, il est là !!!! Après de multiples péripéties, le tome 01 de My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected arrive chez nous via les Ofelbe. Ce light novel est scénarisé par Wataru Watari, illustré par Ponkan⑧ et publié chez Shogakukan. La licence connut deux adaptations en animé en 2013, par le studio Brain’s Base et en 2015, par le studio Feel pour une diffusion sur ADN et une adaptation en manga.

My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected © Shogakukan / Ofelbe Edition

Le jeune Hachiman a une vision des plus pessimistes de la vie. De toute façon, sa situation actuelle ne le pousse guère à déborder d’optimisme : pas d’amis, pas de petite amie et sa capacité à envisager l’avenir est totalement nulle. Pour le faire changer, sa conseillère d’orientation le pousse à rejoindre le « Club des Volontaires » qui vise à aider les lycéens à résoudre leurs problèmes et à réaliser leurs rêves. Néanmoins, ses ennuis ne font que commencer: déjà forcé à se remettre en question, Hachiman apprend qu’il doit coopérer avec Yukino, une élève, aussi brillante que sarcastique et antipathique, qui ne lui laissera aucun répit. 
La rencontre de ces deux lycéens aux caractères si différents risque de créer des étincelles.

  • Titre : My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected
  • Type : LN – Light Novel
  • Catégories : Jeunesse, adolescence, amitié
  • Public : Tout public
  • Dessinateur : Ponkan⑧
  • Scénariste : Wataru Watari
  • Année de parution japonaise : 2011
  • Date de parution française : 15 mars 2018
  • Statut : En cours
  • Nombre de tome : 12 

Avis

Enfin, j’ai pu le lire ce fameux tome 01 de My Teen Romantic Comedy. Je ne vous cache pas mon impatience depuis l’annonce de son arrivée. Parmi les trois nouveautés initialement prévus en 2017, seuls Overlord et Re : Zero ont pu sortir dans de bonnes conditions, ce titre figurait à la première place de mes attentes de l’année dernière.

Sur le fond, rien à signaler de particulier, c’est du school-life classique qu’on retrouve que ce soit en manga, en animé et en light novel. Ce classicisme se retrouve aussi dans la galerie des personnages même si, personnellement, je pense que notre protagoniste Hachiman sort du lot. Sur la forme, Ofelbe a fait, pour moi, un excellent travail d’adaptation avec pas mal de références comme Hokuto no Ken, Gundam… mais aussi avec une certaine liberté tout en respectant le sens original, avec des références à Brassens et au philosophe Pascal

Mention spéciale aux illustrations de Ponkan⑧ que je trouve assez originales.

My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected © Shogakukan / Ofelbe Edition
My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected © Shogakukan / Ofelbe Edition
My Teen Romantic Comedy is wrong as I expected © Shogakukan / Ofelbe Edition

Avec cette licence, l’éditeur Ofelbe effectue un virage à 360° et un pari risqué en intégrant dans son catalogue un genre qui a certes une fanbase, mais qui n’est pas très populaire contrairement à leurs hits comme Sword Art Online, Danmachi, Re : Zero et Overlord. Personnellement, je valide et je considère ce dernier réussi haut la main. Cependant, j’espère que My Teen Romantic Comedy ne subira pas le même destin que Durarara se faire « écraser » injustement par les blockbusters de l’éditeur.

Un chose est sûre, 2018 sera une année où mon classement de fin d’année sera sûrement chamboulé. Le prochain challenger sera A certain magical Index qui sortira en juin prochain. Si vous en avez l’occasion, faites découvrir les light novels à un ou une jeune souffrant de la maladie du 21ème siècle, présente chez tous les jeunes : la phobie de la lecture. My Teen Romantic Comedy peut être un bon remède et les parents de ce dernier vous en seront reconnaissants.

Au final, qu’a donné cette lecture. Je me suis régalé avec délectation de ce tome un. J’en redemande encore. Hâte que les autres tomes sortent alors Ofelbe, sortez les vite.

Bonne lecture !
[Source : Ici]

 

Comments

commentaires