Les critiques de SandRock : Magic Knight Rayearth

A la base, Magic Knight Rayearth est un manga des célèbres CLAMP. Ce dernier a été publié en 1994 et pré-publié dans le magazine Nakayoshi. Cet animé est réalisé par le studio TMS Entertainment, né de la fusion entre le constructeur de jeux Sega et le studio d’animation Tôkyô Movie Shinsha. Ce dernier fut publié en France chez Pika.

Magic Knight Rayearth © TMS Entertainment / IDP

Trois collégiennes, Hikaru, Umi et Fuu, firent le serment d’une amitié éternelle sous l’arbre à voeux de leur école. Pourtant, leur passage au lycée et les circonstances familiales devaient les amener à se séparer irrémédiablement… Une étrange créature du nom de Mokona entendit leur appel et exauça leur souhait, entraînant les trois filles dans une histoire incroyable. Des forces magiques issues de Cephiro, un monde parallèle, menacent la Terre de destruction et la survie de la planète échoue aux mains des trois amies. Contre la magie démoniaque de Cephiro, les élues de Mokona vont devoir réveiller les trois animaux esprits sommeillant en elles afin d’accomplir leur mission. Mais pourquoi Cephiro veut détruire la Terre ? Et quelle est cette légende scellée sur cette terre que l’on nomme Rayearth ?

  • Nombre d’épisodes : 49
  • Durée d’un épisode : 25 min
  • Année de production : Entre 1994 et 1995
  • Licencié en France : IDP

Opening 01

Opening 02

Opening 03

Ending 01

Ending 02

Ending 03

Verdict

Magic Knight Rayearth est un condensé de tout le talent de CLAMP. On commence par des épisodes avec un ton assez léger et humoristique mais au fur et à mesure de l’avancement de l’intrigue, le changement d’ambiance est radical. La première partie (épisodes 01 à 20) se termine de façon assez sombre donnant ainsi le ton de la deuxième partie (épisodes 21 à 49).

Cet animé plaira à la fois aux fans des « magical-girls » et au non fans de ce genre. Magic Knight Rayearth fait exception à la règle, l’ajout des « Gardiens » sous la forme de méchas est un petit plus non négligeable. De plus, le début de la première partie est en sorte une référence au genre RPG. La version française est très bonne.

Même si, au Japon, l’animé fut considéré comme l’un des rivaux d’un des plus gros hits des années 90 comme Sailor Moon. Son succès n’a pas été aussi énorme, mais deux ans après la fin de cette dernière, trois OVAs furent réalisés et appelés Rayearth. A la fois  plus sombre et plus mature,  il faut considérer cette série d’OVA comme une version alternative au manga et à l’animé.

Rayearth© Kodansha, TMS Entertainment / Kazé

Hikaru, Umi et Fuu sont trois collégiennes qui vivent leur dernière semaine dans le même établissement car elles vont intégrer des lycées différents à partir de la rentrée prochaine. Tristes à l’idée de cette séparation, elles se réunissent sous un cerisier pour se jurer une amitié éternelle. Or, leur serment a été entendu par Mokona, une drôle de bestiole venue du monde de Cephiro. Mokona contacte l’animal esprit d’Hikaru, Lexus, afin que ce dernier lui remette une pierre d’orbe qui brillera lorsque son vœu sera exaucé. Dans le même temps, les habitants de la Terre disparaissent sous les yeux d’Hikaru et de ses deux amies. C’est alors qu’elles rencontrent le chevalier Clef, poursuivi par Alcyone, une magicienne aux pouvoirs terribles qui leur révèle la vérité : les Terriens ont été enfermés dans un espace-temps afin que les habitants de Cephiro puissent les remplacer. Clef explique aux jeunes filles qu’elles ont été choisies par Mokona pour lutter contre cette invasion car les liens qui les unissent peuvent faire des miracles. La pierre d’orbe de Hikaru s’étant mise à briller, celle-ci fusionne avec Lexus pour combattre Alcyone, qui a fait venir sur Terre la forteresse de Cephiro. Mais Umi et Fuu sont désemparées car leur animal esprit respectif, Ceres et Windom, ne se sont toujours pas manifestés. De plus, elles ne s’expliquent pas pourquoi les habitants de Cephiro veulent envahir la Terre…

Staff

  • Nombre d’épisodes : 3
  • Durée : 90 min
  • Année de production : 1997
  • Licencié en France : Kaze
  • Première diffusion en France : 18 mai 2006 sur NRJ12

Lien utile

OVA : Anime Store

Bon visionnage

[Sources : Ici et Ici]

Comments

commentaires