Les critiques de SandRock : Death Parade

Death Parade n’est pas une quelconque adaptation mais l’est d’une oeuvre originale. L’univers de cet anime est issu d’un court-métrage produit en 2013 par le studio MADHOUSE (One Punch Man, Overlord, Parasite,….)  intitulé Death Billards, réalisé par Yuzuru Tachikawa, diffusé dans le cadre du Anime Mirai 2013 du Young Animator Training Project. Ce dernier a aussi réalisé en 2015 l’objet de cette critique.

 

Death Parade © 2014 IDP HOME VIDEO
Death Parade © 2014 IDP HOME VIDEO

“Bienvenue au bar Quindecim”. C’est dans ce bar étrange ainsi baptisé que deux clients, qui ne savent rien de ce lieu, se retrouvent devant le gérant aux cheveux blancs, Decim. “Vous allez maintenant participer à un jeu où vous devrez jouer avec votre vie.” Ainsi sont-ils invités à participer au Death Game et à mettre à nu leur vraie nature. Un jeu dont Decim se révèle être l’arbitre. Mais quelles règles va-t-il énoncer ? »

Opening 

1er épisode 

 

Qu’a-t-il après la mort ?

Le thème de la vie après la mort est très peu abordé dans la japanime et dans le manga. Mais, cette interrogation reste l’un des plus grands mystères que l’Homme n’a pas réussi à résoudre. Même si, à travers l’Histoire de l’Humanité, toutes les civilisations ont donné leur propre interprétation de ce thème.

Dans les mangas et animes, on a des interprétations assez diverses. Dans des shônens comme Bleach (Hueco Mundo / Soul Society), Dragon Ball ( Le Poste frontière, le Paradis et l’Enfer) sont des visions assez universelles de l’Enfer et du Paradis. Il y a les visions assez poétiques et mélancoliques de l’anti-chambre de la mort comme dans Angel Beats.

Cet anime nous livre une interprétation, à mon sens,  assez macabre et oppressante. Les apparences sont très trompeuses dans cet anime. Sous leurs airs de bars, ces lieux sont en quelque sorte des tribunaux où les âmes amnésiques sont jugées pour savoir si leur destination sera le Néant ou la Réincarnation. Chaque bar est occupé  par un barman ou barmaid ayant une apparence humaine, faisant office d’arbitre. Afin de refaire sortir le côté sombre et les souvenirs du défunt, les jugements se font sur la forme de partie de jeux comme les fléchettes, le bowling,… avec des règles assez spéciales.

Ginti @Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015
Decim @Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015

Plus l’anime avance, plus on se rend compte de l’existence d’une certaine hiérarchie dans le fonctionnement et une organisation dans ce grand Tribunal.  Par exemple :

Nona : Arbitre et supérieure de Decim.

Nona @Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015

Quin : Ancienne barmaid du Quindecimet gère la mémoire des morts afin de l’envoyer aux arbitres via le bureau des informations.

Quin @Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015

Castra  supervise les décès à travers le monde et décide quelles âmes sont envoyées aux arbitres.

Castra @Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015

Puis, Oculus, personnage assez énigmatique et dont on ignore le poste. On peut supposer qu’il est peut-être une sorte de grand superviseur ou autre.

Oculus @Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015

Cela peut vous paraître très saugrenu mais ce mode de fonctionnement m’avait fait repenser à la mythologie égyptienne notamment avec le jugement des âmes.  C’est le même principe mais Death Parade apporte une version très moderne de ce mythe.

Jugement du Livre des Morts de Naoumé, musicienne d'AMon-Rê de Deir el-Bahari - XXIème dynastie . Metropolitan Museum - New-York.
Jugement du Livre des Morts de Naoumé, musicienne d’Amon-Rê de Deir el-Bahari – XXIème dynastie . Metropolitan Museum – New-York.

Avis

Death Parade est un excellent anime sur tous les plans :

  • La forme : MADHOUSE nous en met plein la vue. C’est beau, fluide et dynamique, les OST sont aussi excellents.
  • Le fond : Ne vous attendez pas à avoir un lien entre les 12 épisodes. Le seul fil rouge existant est celui de l’évolution de la relation entre Decim et Chiyuki. Cette dernière est arrivée dans son bar en se souvenant de sa mort alors que les défunts ne devraient pas s’en souvenir avant le jugement. Donc il fut incapable de la juger comme une cliente normale. Nona décida d’effacer la mémoire de cette dernière et d’en faire l’assistante de Decim le temps de repasser en jugement. De plus, ce dernier commence à se poser des questions sur son rôle d’arbitre et à ses jugements. Tous ces bouleversements seront assez mal vu par ses collègues et ses supérieurs.

Le mystère entourant Oculus restera sûrement non résolu même si aux vues des règles, on peut se forger pas mal d’hypothèses sur son rôle. Vu ses différences avec ses congénères, est-il là pour faire appliquer les directives du Gepeto, leur créateur comme étant son représentant ? Le cas de Decim devenant en quelque sorte un Pinocchio met-il en péril le système des tribunaux ? Et ses conséquences ?

@Kazé 2015
@Madhouse – Kazé 2015

À l’occasion de la sortie de Death Parade, KAZE nous avait gratifié d’une  version collector contenant un Storyboard,  un livret (64 pages) ajouter à celui l’OVA Death Billards en vostfr. À noter que les épisodes sont disponible en vostfr et avec une VF plus que correcte. Jetez-vous sur ce bijou de la japanime avant que ce dernier finisse dans les méandres des oubliettes.

© Otaku's Mafia World
© Otaku’s Mafia World
© Otaku's Mafia World
© Otaku’s Mafia World
© Otaku's Mafia World
© Otaku’s Mafia World

 

Liens utiles :

DVD : ici

Bluray : ici

Editeur : ici

Bon visionnage

[Source : ici]

Comments

commentaires