Les conseils de SandRock : Mobile Fighter G Gundam

Durant le printemps 2017, l’éditeur Crunchyroll.fr a annoncé une avalanche de licence Gundam enrichant son catalogue. En effet, des titres de la licence déjà connus chez nous via feu Beez comme Gundam Wing, Gundam 00, Gundam Seed et sa suite Destiny ont débarqué en SVOD. Deux autres titres très peu connus comme Gundam Build Fighters et Mobile Fighter G Gundam. Ce dernier fut créé à l’occasion du 15ème anniversaire de la franchise.

Mobile Fighter G Gundam
Mobile Fighter G Gundam © Sunrise – Crunchyroll.fr

Une grande partie de la population mondiale est partie vivre dans des colonies en orbite autour de la Terre. Pour déterminer qui dirige l’alliance de ces nouveaux états, un grand tournoi est organisé sur Terre tous les quatre ans au cours duquel s’affrontent les meilleurs modèles de Gundam. Chaque pays envoie ainsi son prototype afin de défendre ses couleurs et sa patrie. Domon Kasshu est sélectionné pour représenter le Néo-Japon, mais en participant à cet événement, il espère surtout retrouver son frère qui a été accusé du meurtre de ses parents et du vol d’un Gundam très dangereux…

Staff

  • Studio d’animation : Sunrise
  • Réalisateur : Yasuhiro Imagawa
  • Scénaristes : Shimo Fumihiko, Gobu Fuyushi, Oketani Ken, Yamaguchi Ryota
  • Chara-Design : Osaka Hiroshi
  • Mecha – Design : Hajime Katoki, Kunio Okawara, Kimitoshi Yamane
  • Musiques : Kouhei Tanaka
  • Nombre d’épisode : 49
  • Durée d’un épisode :  24 min
  • Année de production : 1994-1995
  • Licencié en France : Crunchyroll

Openings

Endings

OSTs

Avis

Passons au microscope cette oeuvre

Les points positifs

  • Un scénario cassant avec certains codes de l’univers Gundam comme l’absence de guerre et du côté dramatique. Ce dernier est très axé shônen donnant un peu de contraste avec le côté sérieux et adulte de la franchise ;
  • Les méchas designs sont assez originaux notamment pour les Gundams de chaque colonie ;
Néo Spain – Mobile Fighter G Gundam © Sunrise – Crunchyroll.fr
Néo Mexico – Mobile Fighter G Gundam © Sunrise – Crunchyroll.fr
Néo India – Mobile Fighter G Gundam © Sunrise – Crunchyroll.fr
Néo Kenya – Mobile Fighter G Gundam © Sunrise – Crunchyroll.fr
Néo France – Mobile Fighter G Gundam © Sunrise – Crunchyroll.fr
  • Le côté rétro du chara-design très années 90 donne un aspect assez charmant et une touche nostalgique de cette période ;
  • Le concept de Space opéra sur fond de « boucherie » de la licence laisse place à une sorte de compétition tous les quatre ans entre les colonies pour décider qui dirigera durant quatre ans. Le champ de bataille reste la Terre.

Le point négatif

  • Le côté shônen très années 90 risque de déranger ceux découvrant la franchise ayant vu les Gundams récents.

Verdict

Avant de donner mon avis, il faut bien se mettre en tête une chose. Mobile Fighter G Gundam est en quelque sorte une approche relativement différente des précédentes œuvres Gundam, très axé shônen et abandonnant un peu le réalisme caractéristique de la franchise.

Ce dernier fut réalisé dans le cadre du 15ème anniversaire de la franchise. Honnêtement, c’est l’un de meilleurs Gundam que j’ai pu voir. Cette idée de proposer un univers parallèle où les conflits se règlent par une sorte de guerre par procuration avec le Mobile Fighter était une très bonne idée. Tout cela contraste avec des guerres se gagnant par des victoire à la Pyrrhus comme dans la plupart des Gundams de la série.

Contre toutes attentes, Mobile Fighter G Gundam ne trouva pas vraiment son public apparemment faute à un décalage trop important avec le ton habituel de la franchise malgré les nombreux clins d’oeil. Pour finir, ce dernier est un bon Gundam à voir entre deux saisons d’animes.

Lien utile

Crunchyroll : Ici

 

Bon visionnage !

[Source : Ici ]

 

Comments

commentaires