Les conseils de SandRock : Gundam Wing

L’univers de la saga Gundam vous intrigue mais vous ne savez pas comment plonger dedans ? J’ai ce qu’il vous faut. Gundam Wing est là pour vous permettre cette immersion.

Gundam Wing © 2014 IDP HOME VIDEO
Gundam Wing © Sunrise / Beez

« Année 195 After Colony… La Terre est entourée de diverses colonies spatiales qui sont cruellement opprimées par l’Alliance Terrestre. L’Alliance est en réalité secrètement dirigée par l’Organisation OZ qui l’a infiltrée depuis de nombreuses années et souhaite détruire les colonies. Oz est dirigée par le charismatique Treize Kushrenada, avec l’aide de son bras droit Zechs Merquise qui, grâce à leurs Armures Mobiles (Mobile Suits) maintiennent le chaos. Pour combattre OZ, les colonies envoient sur Terre cinq jeunes garçons avec leurs armures mobiles en Gundamium : les Gundam. Cette équipe est composée de Heero Huy et son Wing Gundam, Duo Maxwell et son Deathscythe, Trowa Barton et son Heavy Arms, Quatre Raberba Winner et son Sandrock et Chang Wu Fei et son Nataku. Le combat pour le destin de l’humanité commence… »

Gundam Wing - Endless Waltz © 2014 IDP HOME VIDEO
Gundam Wing – Endless Waltz © Sunrise / Beez

« En l’an AC 196, une année après le grand combat ayant opposé sans merci Treize Khushrenada et Zechs Merquise, la Terre et les Colonies vivent en paix. La démilitarisation des deux camps a entraîné la destruction totale de tous les Mobile Suits existants, y compris les Gundams qui sont projetés sur le soleil à bord d’un vaisseau spatial spécialement affrété à cet effet par Quatre Raberba Winner. Les anciens pilotes tentent de s’adapter à leur nouvelle vie, mais une nouvelle menace pèse à la fois sur la Terre et les Colonies, avec l’enlèvement de Relena Darlian en pleine réunion diplomatique dans la colonie L3-X18999, par un groupe armé dirigé par une certaine Mariemaia. A présent que tous les Mobile Suits sont détruits, la riposte semble impossible… »

Réalisation/animation

Aux commandes de cet anime, on retrouve un célèbre studio du nom de Sunrise.

Cette production a été réalisée par :

  • Shinji Takamatsu (Patlabor, Les Samouraïs de l’Éternel, Yu-Gi-OH, … aux story-boards) ,
  • Masashi Ikeda (Inu-Yasha, Les Samouraïs de l’Éternel en tant que réalisateur et scénariste pour Inu-Yasha : Blue Gender, Inu-Yasha, Space Dandy, Patlabor, Les Samouraïs de l’Éternel, Le Petit Chef, Le Collège Fou Fou Fou, … aux story-boards et Doraemon, Le Petit Chef, Le Collège Fou Fou Fou puis Inu-Yasha en tant que Directeur Technique). Donc, la réalisation était entre de bonnes mains.

Du côté de l’animation, le chara-design a été confié à Shûkô Murase (Ergo Proxy, Witch Hunter Robin, Samouraï Champloo, Les Samouraïs de l’Éternel, City Hunter : Film 1, Argento Soma, …)

Le mécha-design été orchestré par  :

  • Kunio Ôgawara (Gundam – Film 1, Gundam – Film 2, Gundam – Film 3, La Bataille des Planètes, …)
  • Hajime Katoki (Patlabor : Film 2, Patlabor : Film 3…)  
  • Junya Ishigaki (Angelic Layer, Gunbuster 2, Vision d’Escaflowne puis designer sur Fullmetal Alchemist et Fullmetal Alchemist – Le film).

À noter qu’à l’occasion de Gundam Wing : Endless Waltz, le mécha design a été revu de A à Z pour un résultat encore plus époustouflant et le film fut réalisé par Aoki Yasunao (réalisateur aussi sur Inu-Yasha et Yakitate!! Ja-pan,…)

Musique

Pour le côté musical, on le doit à Kô Ôtani ayant aussi travailler sur les OSTs (des Ailes Grises, Colorful, Equipières de Choc, Eyeshield 21, Nicky Larson en autres,…). Il nous a concocté des OSTs collants parfaitement à l’ambiance de l’anime.

Gundam Wing 

Osts 

Opening 01 

Opening 02 

Gundam Wing – Endless Waltz 

Ending film

Ending OVA

 

Avis

Passons au microscope cette oeuvre.

Les points positifs

  • Il n’y a pas photo. Cet anime a tout pour plaire : des personnages attachants, des intrigues politiques avec de nombreux rebondissements, des combats non-stop, des openings mémorables et un excellent doublage.
  • Grâce à BEEZ, la saga Gundam a fait son entrée sur notre territoire ; d’autres titres de cette saga comme Gundam Seed, Gundam Seed Destiny et Gundam 00 sont disponibles, eux aussi, en DVD.

Gundam 00

Gundam 00 © 2014 IDP HOME VIDEO
Gundam 00 © 2014 IDP HOME VIDEO

 

Gundam Seed

Gundam Seed © 2014 IDP HOME VIDEO
Gundam Seed © 2014 IDP HOME VIDEO

 

Gundam Seed Destiny

Gundam Seed Destiny © 2014 IDP HOME VIDEO
Gundam Seed Destiny © 2014 IDP HOME VIDEO

 

 

Les points négatifs

  • Même si l’arrivée d’une licence aussi prestigieuse que celle de la Saga Gundam était inespérée, elle a malheureusement eu droit à une diffusion très chaotique passant sur M6 en deux fois (en 2001 avec 9 épisodes puis en 2002 avec 26 épisodes diffusés au lieu des 49) et passa subitement sur FunTV (chaîne sur le bouquet de TPS et CanalSat, à l’époque, avec les 49 épisodes). Peut-être que les dirigeants de la chaîne n’avait pas foi en cet anime, car elle ne répondait sûrement pas à la demande de l’époque, constituée de bambins nés début et milieu des années 90.
  • Ce genre de licence ne perce guère. Même si des éditeurs de SVOD/VOD comme Crunchyroll et Wakanim ont licencié  Gundam : ReconguistaIron-Blooded Orphans et Mobile Suit Gundam Unicorn. De plus, cette saga ne suscite pas le même engouement qu’au Japon.

Le saviez-vous ?

La licence Gundam a été créée en 1979 par l’association de Sunrise et de Tomino Yoshiyuki ( Gundam 00, Overman King Gainer, Gundam: Reconguista in G,…avec Mobile Suit Gundam.

2015 © All the Anime
2015 © All the Anime

 

Verdict

Cet animé a bercé le début de mon adolescence car, ce fut le signe annonciateur du futur raz-marée d’animes un peu plus matures qui allait bientôt déferler chez nous. Cependant, il était dommage que ce genre d’anime fut immédiatement victime de la politique des chaînes hertziennes de l’époque, pour finir exilées sur le câble ou le réseau via satellite, donc inaccessibles pour le commun des mortels car fort onéreux à l’époque.

Un anime de cette qualité aurait dû avoir un meilleur traitement à l’époque mais, je pense qu’avec le recul, les gens n’étaient pas encore prêts pour voir ce genre, même si ce dernier avait déjà mis six ans à arriver chez nous. C’est avec un coup de nostalgie que je me suis décidé d’acheter l’intégrale de la série avec, en bonus, le film concluant la série.

À noter qu’en 2016, nous aurons le droit à un nouvel Gundam répondant au nom de Mobile Suit Gundam ThunderboltToutefois, la branche anglaise de All The Anime a permis le retour de la franchise en Blu-ray, grâce aux sorties de GUNDAM – THE ORIGIN et l’arrivée prochaine de GUNDAM ZETA et de Mobile Suit Gundam Thunderbolt.

Si vous cherchez un bon anime, foncez sur Gundam Wing et les autres séries de la franchise !

Liens utiles :

Gundam Wing : Par ici

Endless Waltz  : Par là

Beez : Ici

Anime Limited : Ici

Wakanim : Mobile Suit Gundam: Iron-Blooded Orphans / Gundam: Reconguista in G

Crunchyroll : Mobile Suit Gundam: Iron-Blooded Orphans / Mobile Suit Gundam Unicorn RE:0096

Bon, sur ce.

Bon visionnage , à une prochaine. ^^

[Source : ici et ici]

Comments

commentaires

1 Trackback / Pingback

  1. Les critiques de SandRock : Trilogie Mobile Suit Gundam - Otaku's Mafia World - Le site Editorial

Les commentaires sont fermés.