Les Conseils de Ryo Saeba : Le Fleuve Shinano

Le Fleuve de Shinano
SHINANOGAWA© 2005 by HIDEO OKAZAKI, KAZUO KAMIMURA

Attention Le Fleuve de Shinano est pour un public averti

 

Le Fleuve Shinano est un manga en trois tomes sortis au Japon, en 1970, pour la première fois. Il est de type seinen drame et historique. Le dessinateur est Kamimura Kazuo et le scénariste Okazaki Hideo, pré publié dans Young King. L’éditeur Kana a réédité les trois volumes en une intégrale, le 24 août 2018, dans sa collection Sensei.

 

Le Fleuve de Shinano
SHINANOGAWA© 2005 by HIDEO OKAZAKI, KAZUO KAMIMURA

Résumé Le Fleuve Shinano

Dans la région du bassin de la Shinano, dont la rivière a de tout temps été le crève-cœur, les conditions de vie sont depuis toujours difficiles. Longs hivers enneigés, maigres récoltes, enfants dévorés par les loups… rien n’épargne les habitants de la région.

Dans les années 1930…

Même si la modernisation entreprise par l’État japonais depuis 1868 a développé les manufactures de tissage, les jeunes filles sont les premières victimes des difficultés économiques. Leur destin est déjà tout tracé : ce sera le bordel ou l’usine.

Issue d’un milieu aisé, la jeune et jolie Yukie ne sera pas épargnée par les aléas de la vie. Résumé officiel Kana.

Informations supplémentaires

Kazuo Kamimura est un auteur de manga de type seinen et gekiga né le 7 mars 1940, à Yokosuka, au Japon, et mort d’un cancer du pharynx le 11 janvier 1986, à l’âge de 45 ans. Pour histoire, le gekiga est un manga dont la cible éditoriale est celle des adultes, sa traduction est « dessins dramatiques ». Parmi ses œuvres éditées par Kana, il y a : Lorsque nous vivions ensemble, Folles passions, La Plaine du Kantô qui sont en trois tomes chacun ainsi que L’apprentie geisha, Une Femme de Shôwa qui sont eux des one shots.

Vous retrouverez deux articles de Sandrock de ce mangaka ici et la .

Avis

L’histoire est touchante et nous montre la vie des femmes à cette époque avec beaucoup de tendresse et de vérité. Il y a beaucoup plus de texte que de dialogue, ce qui fait le charme de cette œuvre. Les scènes de sexes sont explicites, mais pas montrées entièrement. Le dessinateur a un trait et dessin très particulier. L’éditeur a effectué un travail remarquable sur ce manga avec une traduction sans coquille ni fautes.

Conclusion

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé l’histoire mais je n’ai pas du tout accroché aux dessins, surtout aux niveaux du visage de certains protagonistes et antagonistes ainsi que sur les paysages. J’ai trouvé les explications sur l’actualité de l’époque mise sur certaines pages très utiles et intéressantes pour en apprendre plus sur la période.

Acheté ici

 

Comments

commentaires