Les analyses d’Okami : Yamada-kun and the Seven Witches

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un drama que j’ai particulièrement apprécié : Yamada-kun and the Seven Witches.

yamada-kun_to_nananin_no_majo_1343
Yamada-kun and the seven witches, affiche.

Ce drama, adapté du manga du même nom, a été écrit et dessiné par Miki Yoshikawa. Pré-publié depuis février 2012 dans le magazine Weekly-Shonen Magazine, dix-neuf tomes sont commercialisés en septembre 2015. Une version française du manga est publiée par Delcourt depuis juin 2015. Ce manga à également fait l’objet d’une adaptation en anime en 2014.

Mais revenons au drama. Ce dernier a été réalisé par Hoshi Mamoru (Tales of the Unusual en 2000 ; Warai no daigaku en 2004) et Takamaru Masataka. Il est scénarisé par Ogawa Mokoto (Dinner – Fuji TV, 2013), Yo nimo Kimyo na Monogatari ’13 Spring Special – Fuji TV, 2013) et produit par Yanagawa Yukiko (Joi Kuraishi Shôko ~ Shi no Kenkyûshitsu en 2013, Shirata no Shoujo en 2009).

Le drama se compose de huit épisodes de 35 minutes chacun.

Synopsis :

« Yamada Ryu est élève au lycée Suzaku. C’est un lycéen peu travailleur et extrêmement impulsif, ce qui lui attire pas mal d’ennuis. A l’inverse Shiraishi Urara est l’archétype de l’élève modèle et discrète.
Un jour, tous les deux tombent dans les escaliers du lycée et remarquent, à leur réveil, qu’ils ont échangé leurs corps. Bien que Shiraishi reste calme, comme à son habitude, Yamada se déchaîne alors qu’il est prisonnier du corps de sa camarade. Souhaitant retrouver leur corps respectif, ils découvrent qu’un tel échange à été rendu possible grâce à un baiser.
A force d’intervention et avec le comportement voyant de Yamada, un membre du conseil des élèves du lycée les repère et, intrigué par ce phénomène, décide de ré-ouvrir le club de recherche sur les phénomènes paranormaux. A l’intérieur du local se trouve une série de livre parlant de la légende des sept sorcières du lycée Suzaku. Chacune d’elle possède un pouvoir particulier et une chose mystérieuse se produira si elles se retrouvent toutes réunies »

Distribution :

Acteurs principaux :

Yamamoto Yusuke : Yamada Ryu

Nishiuchi Mariya : Shiraishi Urara

Acteurs secondaires :

Ide Takuya : Miyamura Toranosuke

Kawamura Yukie : Saionji Rika

Kobayashi Ryoko : Asuka Mikoto

Kojima Fujiko : Sarushima Maria

Komatsu Toshimasa : Enda

Maido Yutaka : Hashimoto

Mamiya Shotaro : Igarashi Ushio

Matsui Airi : Takigawa Noa

Miyama Karen : Otsuka Meiko

Nagae Yuki : Inose Jun

Ono Ito : Odagiri Nene

Saito Yua : Une élève

Tokuyama Hidenori : Yamazaki Haruma

Triendl Reina : Ito Miyabi

Tsuchiya Yuichi : Midorikawa

Guests :

Adachi Rika : Sasaki Rin (ep 1)

Hiraizumi Sei : Maron (Voix) (ep 3)

Achiwa Satomi : Otsuka Mieko (ep 3)

Kamitsuru Toru : Asano Ren (ep 3, 4)

Shimizu Shion : Takigawa Noa, enfant (ep 3, 4)

Sagara Itsuki : Fukazawa Saeko (ep 3, 4)

Sato Hisanori : Shibuya Keigo (ep 3, 4)

Asahi Riho : Une élève (ep 5)

Sakurai Yasuyuki : Un joueur de tennis de table (ep 5)

Nakabeppu Aoi : Miyamura Leona (ep 7, 8)

Avis :

L’intrigue, totalement tirée par les cheveux, donne lieu à des situations extrêmement drôles, voire complètement ridicules pour certaines, alternant avec d’autres scènes très sérieuses. Je trouve que c’est ce qui fait que ce drama est vraiment plaisant à regarder et également sa force. En lisant le résumé, on pourrait s’attendre à des combats plus ou moins spectaculaires, mais il n’en est rien, bien que le manga original soit catégorisé en tant que shônen, au même titre que d’autres manga comme Fairy Tail ou encore One Piece. Ainsi, c’est la relation entre les deux personnages principaux qui sera mise en avant. Cependant cela n’empêche pas à l’intrigue de rester très sérieuse. De plus le drama reste assez fidèle au manga et le jeux d’acteur est plutôt pas mal ce qui ne gâche pas le plaisir.

Petit point négatif, car il fallait bien qu’il y en ait un : aucune sortie DVD n’a encore été prévue ni annoncée.

[Sources : ici et ici]

Comments

commentaires